portrait| B i c e p s |

Diplômée de l’Ecole Nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2005, Alexandrine Leclère développe des dispositifs d’installations vidéos, entre rébus et peinture animée. Ce qui l’amène directement à travailler dans la production audiovisuelle avant d’entamer une formation de graphiste au terme de laquelle elle travaille un temps au sein du studio H5. Elle devient ensuite free-lance pour des clients agissant dans des domaines très variés (institutionel, artistique, social, …).

Mathieu Poupon commence par des études de lettres (Hypokhâgne / Khâgne et maitrise de lettres modernes), puis d’Arts du spectacle / cinéma. Il mène ensuite des projets personnels par la pratique de la vidéo (tournage d’un documentaire à Mostar / Bosnie-Herzégovine en 2002) et surtout du dessin (illustration et bandes-dessinées). Ces pratiques le mènent vers une formation de graphisme à l’EMI-CFD où Alexandrine et lui se rencontrent. Pendant 4 ans il travaille au sein du studio Element-s, dans l’univers du disque (Universal Jazz, NoFormat, BeeJazz, …) et culturel (Théâtre de l’Odéon, Opéra de Lille, Théâtre Poirel, …).

Alexandrine Leclère et Mathieu Poupon participent à la création du 6b en 2010, lieu de création et de diffusion pluri-disciplinaire à Saint-Denis, dans lequel ils ont leur atelier.
En 2011, ils créent Biceps, structure au sein de laquelle ils travaillent maintenant ensemble sur divers projets de commandes et collaboration artistiques. Ils font alors évoluer leur pratique du graphisme vers des champs plus variés, tels que l’événementiel, le textile, la sculpture, qui leur permettent d’expérimenter et de pratiquer des matériaux différents de ceux qu’ils utilisent dans leur travail de commande (essentiellement print et web).

Alexandrine s’associe à Julie Fruchon, artiste plasticienne, pour la réalisation de sculptures ou installations culinaires, entre design et performance. Chaque pièce est pensée et produite pour son espace d’exposition et son contexte de dégustation. En 2013, elles font une année de recherche en post-diplôme à l’ESAD de Reims sous la direction de Marc Bretillot et Germain Bourré et créent A L O N.

 

Ah oui, Biceps a une muse, elle s’appelle Dana Minette.